© 2016 Lanternes & Jardins. Site réalisé par Katia Terpigoreva et Colette Léger

  • Facebook - Grey Circle

Le coquet jardin de la chapelle

March 20, 2018

 

Le château de Valon, construit au XIIe siècle sur un éperon rocheux, domine avec majesté la vallée de la Truyère. Les forêts à perte de vue et le massif de l'Aubrac, qui se déroule à l'infini, rendent ce site sauvage incomparable. Au milieu de ce paysage saisissant, un coquet petit jardin appelle le regard. A la fois libre et élégant, il sert de trait d'union entre la chapelle et le château.

 

Ce jardin est né d'une belle réflexion. A la demande de la commune de Lacroix-Barrez, Nadine Vignolo, animatrice socio-culturelle de la communauté de communes du Carladez, détachée pour l'occasion, et l'entrepreneur paysagiste Alain Pinquier ont mis à profit leurs sensibilités respectives pour la création de ce jardin. « Il fallait entreprendre des travaux d'amélioration du passage qui mène au château depuis la chapelle, notamment pour le sécuriser », note le paysagiste. Le résultat est une pièce végétale et minérale tout à fait charmante, qui accueille d'une très belle façon le promeneur. Elle le garde encore un temps dans l'attente de l'apparition de la forteresse : ce n'est qu'en haut du jardin, après un muret et quelques marches, que le visiteur pourra prendre la mesure de sa rencontre avec le château.

 

Ce jardin allie le charme naturel du jardin de curé et le style raffiné d'une pièce dédiée au château. Une réelle poésie se dégage du lieu. Les roses blanches, caressées par le vent, réchauffées par le schiste à ses pieds et chatouillées par les graminées, semblent prendre vie comme dans Peau d’Âne de Jacques Demy : elles vous appellent pour vous faire asseoir auprès d'elles ; elles sollicitent votre compagnie pour admirer le paysage des gorges de la Truyère et au loin le plateau de l'Aubrac. « Les gens s'asseyent sur les bancs et contemplent... », remarque avec bonheur Nadine Vignolo, ravie du succès qu'a ce jardin. «  Nous voulions associer la rusticité et la modernité, et surtout que la nature puisse reprendre ses droits. C'est pourquoi nous avons misé sur le diversité des plantes. »

 

La réflexion est attentive à l'esthétique, à l'écologique et à l'histoire : ce jardin porte en son sein des pieds de vigne pour témoigner de « l'existence du vignoble local cultivé autrefois en terrasses, autour du château ». Les buis, eux-aussi, rappellent les sujets préexistants. Les tailles boules, pyramidales ou sur tige apportent le feuillage persistant nécessaire à la composition et le côté chic à ce coquet petit jardin.

 

L'aménagement a demandé quelques efforts physiques. « La pente et les parties escarpées ont compliqué la venue des engins motorisés », se remémore Alain Pinquier. De grandes plaques de schistes ont été déblayées de la terre et de la mousse qui les recouvraient. Ainsi nettoyées, elles sont d'un très bel effet et participent au décor, au même titre que les murets ou l'escalier.

 

Quant aux végétaux, leur choix est remarquable. Les rosiers blancs opalia et hydrangea arborescence annabelle blanc (hortensia) sont l'élégance même. Les graminées, les stipa tenuifolia au feuillage vert, associées au schiste gris concassé, et les pennisetum villosum couleur crème près des rosiers, apportent la touche de la liberté souhaitée lors de la conception. Les sujets adaptés aux jardins secs et rocailleux s'épanouissent, tels que les perovskia atriplicifolia Blue spire, lavandula Dutch lavander, thymus praecox coccineus rouge, delosperma cooperi rouge (pourpier vivace) et alcea rosea (roses trémières).

 

Le schiste rose de l'escalier et le schiste brisé gris bleuté forment un duo de couleur qui sied bien aux teintes des vivaces. L'ensemble est harmonieux. Ce petit jardin est un joli lieu de passage ou de repos pour une conversation avec le paysage.

 

Il est également une réalisation communale exemplaire, comme le salue Hugo Receveur, ingénieur-paysagiste à Mur-de-Barrez : « Dans ce territoire à la nature généreuse et aux vastes étendues, il est d'autant plus précieux de retrouver quelques petits jardins valorisant un patrimoine qui a traversé les siècles. Le petit jardin du château de Valon est à ce titre un bon projet à l'échelle du territoire. Ce type de projet articule préservation du territoire, ménagement du patrimoine historique et aménagement du cadre de vie. Il est à cet effet un site référence pour sensibiliser les collectivités aux nouvelles manières de gérer les projets de grands paysages et les aménagements de centres-bourgs. »

 

Restent en projet les aménagements paysagers autour du château appartenant à la communauté de communes. Affaire (jardin) à suivre.


 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Virée à Bonneval sur Arc

August 18, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

May 25, 2017

Please reload

Archives