© 2016 Lanternes & Jardins. Site réalisé par Katia Terpigoreva et Colette Léger

  • Facebook - Grey Circle

Au détour d'une collection de végétaux remarquables

April 10, 2018

Agronome de formation, Bernard Gagnant est devenu au fil du temps botaniste, horticulteur, plus largement naturaliste et ce, dans son jardin de Labarthe près de Brommat. Il a conçu, avec son épouse Gislaine, un « parc arboretum », un domaine haut en couleurs, riche de découvertes et d'histoires végétales.

 

Bernard Gagnant reçoit les visiteurs comme s'ils étaient les premiers à venir découvrir son jardin, toujours avec la même fébrilité et le même plaisir de partager ce qu'il a mis vingt ans à construire. Son jardin est un lieu de savoirs à partager, où le hasard n'a pas sa place. L'agronome-jardinier collectionne, inventorie (près de 1500 sujets), étiquette, analyse le sol (ph, substrat..) et le sous-sol (basalte, socle hercynien...), observe la pluviométrie, s'intéresse à l'hydrographie de la Truyère toute proche, note les dates d'implantation de chaque sujet et préfère, sur ses 9600 m2, une culture sans traitement chimique avec un apport de fumier de cheval et de paille pour meilleur en rapport carbone/azote.

 

Plus qu'un collectionneur ou un scientifique, Bernard Gagnant est un guide. Sa rencontre in situ est riche d'enseignements. Il transmet son intérêt pour l'horticulture et la  botanique au travers des légendes et de l'histoire des explorateurs, missionnaires, naturalistes, botanistes ou péonistes. Les conquêtes horticoles et les recherches botaniques de Kew Garden se racontent à Labarthe, comme la peinture flamande du XVIIe siècle via les Rosa centifolia...

 

Son jardin s'organise autour de la maison, acquise en 1995. Les collections majeures sont celles des pivoines, des hortensias, des érables, des rosiers... Chaque recoin du jardin est propice à l'étonnement : là un Nothofagus antartica 'Bagatelle', plus loin le Prunus maackii  'Amber Beauty' et son écorce brun-dorée exfoliante, puis l'Acer grosseri 'Hersii' avec l'écorce jaspée (peau de serpent) ou le feuillage à couleur automnal du Gleditsia que l'on retrouve dans les vastes jardins anglais.

 

Au fil des saisons, le parc arboretum se présente sous des aspects changeants, toujours attrayants, souvent spectaculaires. Au printemps, les pivoines, les azalées, les rhododendrons, les cornus kousa, les magnolias éclatent en fleurs et en couleurs. L'été, les Hygrangea (hortensias) apportent la douceur de leurs teintes et le charme des multiples inflorescences. A l'automne, les feuillages des Acer et Viburnum (viornes), Querçus (chênes) et Hamamelis sont lumineux ou flamboyant. L'hiver, le jardin s'éclaire çà et là des écorces d'Acer et des Cornus.

 

Un petit tour chez Bernard et Gislaine Gagnant à Labarthe est une des choses les plus intéressantes à faire avant de s'investir dans son propre jardin. Ils vous parleront des jardins de Dieppe, de l'arboretum de la Balaine (03) ou des Barres (45), de la pépinière « La pivoine bleue » (32), de quoi  nourrir sa propension à aimer l'art du jardin et à la cultiver.

 


Le « parc arboretum » fait partie des « Rendez-vous au jardin », organisation nationale au mois de juin.

Au printemps et à l'automne, des visites toutes spéciales mettent à l'honneur des couleurs saisonnales.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Virée à Bonneval sur Arc

August 18, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

May 25, 2017

Please reload

Archives