© 2016 Lanternes & Jardins. Site réalisé par Katia Terpigoreva et Colette Léger

  • Facebook - Grey Circle

Le jardin botanique, un concentré de richesses sur le paysage de l'Aubrac

July 15, 2018

Pour se rendre compte de la richesse naturelle de l'Aubrac, un passage au jardin botanique est indispensable. Implanté à Aubrac même, présenté de façon intelligente, pédagogique ou pointue, on y trouve tout ce qui a trait à la géologie, aux écosystèmes et aux végétaux.

 

Plus de 670 plantes endémiques sont ici répertoriées. La collection se présente sous la forme d'une promenade dans les allées d'un jardin avec, disséminés, des outils didactiques : un talus pédagogique, des pancartes et étiquettes botaniques qui éclairent le visiteur et l'aident à cheminer devant tant de richesses que propose l'Aubrac. Cette diversité s'organise autour de thématiques : plantes protégées, insectivores, toxiques, tinctoriales, culture du thé d’Aubrac... Un vaste programme, qui intéresse les écoliers, nombreux à venir faire le tour prometteur de ce jardin scientifique.

 

« L'objectif est de fédérer l'ensemble de l'Aubrac. Ce jardin est un peu conçu comme cela, avec des approches pluridisciplinaires », résume ici Francis Nouyrigat. Le physicien-chimiste est celui qui, il y a plus de trente ans, a conçu la première collection de plantes endémiques de ce territoire volcanique. Alors grand-père, il crée un jardin botanique dans son propre jardin comme lieu de récréation : « J'occupais mes petites-filles avec mon hobby de botaniste. Mon jardin a finalement intéressé bien plus les visiteurs de l'Aubrac ! », sourit l'homme que l'on reconnaît à sa moustache, sa canne et sa casquette quand il se promène autour du jardin.

Sa collection a acquis, au fil des années, la reconnaissance qui lui revient, si bien qu'elle fait corps aujourd'hui avec la maison de l'Aubrac. Le projet, commencé en 2009 et a demandé un an de réalisation. L'ensemble a ouvert ses portes en 2011, avec une surface dix fois supérieure au précédent jardin. Les écosystèmes des tourbières, zones humides, pâturages, rocailles, lisières, sous-bois y sont représentées. Il y a tant à montrer et à expliquer, tant à découvrir et à comprendre ! C'est sans parler de la complexité de la géologie du massif et du plateau.

Francis Nouyrigat s'émerveille : « Rares sont les régions qui ont autant de chance que l'Aubrac. Nous avons entre autres la plus grande batholite du monde, de Conques à la vallée de l'Allier ! »

Le jardin botanique est là pour que chacun puisse y piocher ce qui l'intéresse, à son niveau de connaissance. Il a un caractère indispensable pour éveiller les consciences quant aux plantes à protéger et aux territoires à préserver. Il permet aussi de mettre l'actualité en perspective au regard de l'histoire et de l'évolution géologique.

L'équipe du jardin botanique accompagne le visiteur vers les joies et petits plaisirs de l'Aubrac. Elle vous parlera de la joubarbe araignée qui tisse des ombelles avec des fils de sucre ; du thym qui est soit hermaphrodite soit femelle mais jamais mâle ; du mille feuilles très particulier de la géologie ; du mélange de deux roches le granit et le manteau terrestre ; de l'aconit anthora qui a les propriétés du curare, qui servait à empoisonner les flèches ; de l’alchémille, perçue comme un don du ciel car elle récoltait les gouttes d'eau avec sa feuille en forme d’entonnoir ; des tourbières où tout ce qui y tombe se conserve car elles sont exemptes de bactéries ; de l'absinthe qui n'a jamais rendu fou aucun poète : l'explication vient plutôt de l'alcool frelaté additionné à la boisson ; de la tanaisie en tant que vermifuge très puissant et attention !, c'est la dose qui fait le poison...

Si vous voulez que l'on vous raconte une histoire - vraie et utile pour mieux comprendre -, allez au jardin botanique de l'Aubrac. Encore mieux, cherchez l'homme à la canne et à la moustache, il saura vous recevoir !

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Virée à Bonneval sur Arc

August 18, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

May 25, 2017

Please reload

Archives